Donner un sens léger à nos achats ?

On nous parle souvent de « sens » à donner à nos actions, à nos achats, à notre comportement mais pourquoi ? La crise y serait-elle pour quelque chose ?

La crise nous rend sobre
Les contraintes économiques, la prise de conscience environnementale, une société mondialisée, sans réel idéal… nous poussent à un retour à la simplicité. Consommer « sobre » et « réfléchi » devient une philosophie du quotidien en adéquation parfaite avec la crise économique que nous vivons et qui ne cesse de se métamorphoser pour revenir de plus en plus fréquemment.

Consommer « frugal »
Avec la conjoncture économique les entreprises redoublent d’astuces pour maintenir les ventes auprès des consommateurs. Conséquence: les géants des produits de grande consommation ont déjà réduit la taille des paquets de frites ou de lessives sur ses marchés espagnol ou grec. Le “frugal Marketing”. Un nouveau comportement d’achat né de la crise serait en train de voir le jour.

Vive le système D nouvelle génération
Dans les derniers termes à la mode on trouve ainsi « Jugaad ». Un mot familier en hindi qui exprime le fait d’improviser une solution ingénieuse et peu coûteuse à un problème du quotidien. En français, on désigne souvent ces petites innovations pratiques par l’expression « Système D »; aux Etats-Unis, on parle de « D-I-Y » (Do It Yourself). Dans les grandes lignes, ce « nouveau » principe prône la possibilité de produire à un prix abordable des produits riches en nouvelles technologies pour finalement travailler plus intelligemment.

Les entreprises, quelle que soit leur taille, ont donc intérêt à suivre de nouveaux principes pionniers en matière d’innovation. Des gros systèmes d’exploitation pourraient donc bien se faire remplacer par du sur-mesure plus réfléchi et donc plus adapté pour passer de l’hyper consommation à la consommation raisonnée. Mais attention, ça demande plus de neurones !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*