tagger-

# ou @ ?

Agence Clé de Fa, 09:03

Moi (en train de finaliser un post sur LinkedIn)
— Regarde t’en penses quoi ?
Fanny (un café à la main)
— Pourquoi t’as mis un dièse et pas l’arobase ?
Moi
— Un quoi ?
Fanny (qui fait le # avec les doigts)
— Le truc barré là
Moi
— Aaaah, un hashtag
Fanny
— Oui c’est ça, ça sert à quoi ?

Vous vous reconnaissez ?
Sans que vous ne vous en soyez aperçu, le hashtag s’est insinué dans votre vie, si bien qu’il est aujourd’hui présent partout : sur tous les réseaux sociaux, dans des pubs, il est même devenu un moyen d’expression à part entière comme #jesuischarlie. Il peut même changer la face du monde, comme #metoo

Cliquez pour voir ce sketch du Late Night with Jimmy Fallon, avec Justine Timberlake !

Mais pourquoi ?
Et comment s’en servir ?
Je vous explique !

C’est quoi un hashtag ?

Le hashtag, aussi appelé «mot dièse» est composé du signe typographique «croisillon» qui ressemble beaucoup au dièse musical mais ce n’est pas le même !

#

le croisillon
du «mot dièse»

le dièse

On peut traduire le terme anglais de hashtag par mot-clef.
Le hashtag était déjà utilisé en informatique dans les années 70.
Il était d’ailleurs souvent associé au numéro de téléphone : regardez les dernières touches de votre téléphone fixe ou votre Nokia 3310 !
Mais c’est surtout grâce à Twitter et depuis 2009 qu’il est devenu si populaire :
Le réseau social l’a utilisé pour le transformer automatiquement en lien hypertexte menant vers une page de résultats recensant tous les tweets contenant ce hashtag.
Les autres réseaux sociaux ont alors intégré ce système les années suivantes.

Et depuis on utilise le hashtag, soit pour marquer spécifiquement un mot, un contenu (comme un mot-clef), soit pour regrouper un ensemble de publications autour d’un même thème.

Par exemple : #rentrée2021 ou #rentree2021
Vous verrez souvent des variations dans le choix des hashtags : avec ou sans accent, avec des majuscules, des cédilles…
Mais attention : pas d’espaces, de tirets ou de caractères spéciaux !

✅ #rentrée2021
✅ #rentree2021
✅ #Rentrée2021
❌ #rentrée 2021
❌ #rentrée-2021
❌ #rentrée_2021
✅ #CestLaRentrée
❌ #C’est_la_rentrée !

Vous l’avez compris, les hashtags peuvent donc servir comme diffuseurs d’actualité.
De nombreuses marques utilisent aussi les hashtags à des fins promotionnelles, via des jeux concours ou de la publicité sur les réseaux sociaux !
Par exemple, la marque Oasis en use et abuse régulièrement, déclenchant parfois un bad buzz…

Exemple de la campagne : #Oasis2Noël

— Oui mais dans l’article il y a aussi l’autre truc des mails là…
— Le @ ? j’y viens !

C’est quoi un @ ?

L’arobase est un caractère typographique que l’on peut prononcer également «at» à l’anglaise.

C’est plus précisément un logogramme formé d’un «a» écrit en minuscule dont la patte du coin inférieur droit est prolongée jusqu’à faire le tour de la lettre dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en revenant au coin inférieur droit : @.
L’arobase est utilisé sur Internet, principalement dans les adresses mail comme séparateur entre le nom d’utilisateur et le nom du domaine de messagerie.
Il symbolise à lui tout seul Internet, bien avant l’arrivée du hashtag !
Durant les années 2000, on l’utilisait également dans les forums de discussions et chatroom comme IRC et Caramail pour s’adresser directement à quelqu’un, en le mentionnant avec un @ devant son pseudonyme.

Twitter, le réseau social le plus minimaliste avec au départ sa limite de 140 caractères (qui passa à 280 en 2017) utilisa alors le @ pour permettre de mentionner directement des utilisateurs dans les tweets.
Les autres réseaux sociaux firent de même et il est très courant de voir un arobase accolé à un nom sur une publicité, un site, ou une carte de visite pour représenter un compte Twitter ou Instagram.

L’arobase est lui aussi comme le hashtag couramment utilisé en marketing notamment sur Instagram.
Vous avez sûrement vu beaucoup de concours à base d’abonnement et de mentions dans les commentaires. Pourquoi ? Parce que cela permet non seulement de booster son nombre d’abonnés mais en plus ce sont eux qui vont partager votre page en mentionnant directement avec l’arobase leurs proches qui eux reçoivent alors une notification et iront lire la publication, c’est de la viralité quasi immédiate !

De nos jours, peu importe le réseau social que vous utilisez (Facebook, Linkedin, instagram etc.), et dans une majorité de plateformes ou logiciels (Gsuite, Trello,…), il vous suffit de placer un @ devant un nom pour mentionner directement quelqu’un.

C’est même devenu depuis quelques semaines un jeu à l’international avec des posts du genre :

Théoriquement, même si n’importe qui peut mentionner toute personne ayant un compte avec un simple arobase, la plupart des gens ne le font pas par pudeur, timidité, réserve, etc.

Cette simple publication a donné l’opportunité à des milliers de personnes de s’adresser directement à leur personnalité préférée avec un simple @ et le phénomène s’amplifie à la vue d’artistes qui répondent gentiment à ces mentions !

En France, il y a un artiste qui adore jouer avec les # et les @, et qui n’hésite pas à mentionner de simples inconnus qui ne le mentionnent pas spécialement, peu importe le réseau social.
Je parle bien évidemment de Julien Doré !

Méfiez-vous, que ce soit en écrivant @jdoreofficiel #juliendoré ou même sans rien, il maîtrise les Google Alertes et les notifications mieux que personne… et il vous taclera !
Vérifiez par vous-même, jetez un œil au nouveau compte Instagram Les Punchlines de Julien Doré ! https://www.instagram.com/les.punchlines.de.julien.dore/

Too Long; Didn’t Read => En gros :

Utilisez le # pour synthétiser en mot-clés et thèmes votre publication.

Utilisez le @ pour mentionner spécifiquement une personne ou une page (elle recevra d’ailleurs une notification !)

Attention petit piège :
Si on vous « taggue », cela veut dire qu’on vous mentionne : donc avec un @ et non pas avec un # ! 

Stay tuned 🙂

Justine POLLET
Responsable Pôle Web chez Clé de Fa

trello-logo

Un outil simple pour gérer les projets… même à distance

Plus de 4,5 millions de personnes sont désormais loguées sur Trello. Plus d’1 million d’utilisateurs actifs par mois !

Trello est valable pour de nombreuses utilisations. Gérer des projets ou nos tâches internes comme chez Clé de Fa, coordonner des données ouvertes comme certaines villes, suivre des candidats lors de recrutement ou encore rénover sa maison…

Trello n’était, à ses débuts, qu’un produit de la société Fog Creek. Aujourd’hui, Trello évolue à Trello Inc., une société indépendante. Cette transition permet de recueillir des fonds auprès d’investisseurs et d’accélérer leur croissance.

Clé de Fa forme à cet outil. Demander à agence@cledefa.fr les prochaines sessions !

cci-amiens-picardie

Des logiciels libres, gratuits et légaux ? Et déjà sélectionnés pour l’entreprise !

Une excellente initiative des chambres de commerce, de l’artisanat et des métiers de Picardie. Tout ce beau monde pour supporter la sortie d’un “pack” de l’entreprise : vous pouvez récupérer gratuitement un CD contenant plus de 100 logiciels utiles pour l’entreprise (ou tout simplement les télécharger sur le site).
Chez Clé de Fa, nous sommes convaincus que les logiciels libres sont une véritable opportunité : mais que de temps perdu à trouver ceux qui conviennent exactement aux besoin de nos clients ! Grâce à cet outil, vous pourrez en toute légalité et en toute confiance, essayer et adopter de nombreuses solutions…

pexels-andrew-neel-8960464

Et si la vie pouvait être simplexe !

La simplexité est un terme né de la contraction des mots “simplicité” et “complexité”. Rendre accessible des choses qui ne le sont pas tout en gardant leur richesse. 

L’informatique pour exemple
Une des plus belles illustrations de simplexité reste encore Google. Une simple case au centre d’une page presque blanche. L’objectif ? Rendre évidente l’utilisation d’un moteur de recherche alors que derrière ce sont des algorithmes d’une puissance inimaginable pour les pauvres internautes que nous sommes. 

Une contradiction ou un objectif ?
Nous sommes à la fois émerveillés et écrasés par toutes les informations qui nous arrivent chaque jour. Les enjeux de notre vie professionnelle et l’intensité de notre vie personnelle  ne nous permettent pas la contreperformance ou la perte de temps. Il nous faut donc, sans s’arracher les cheveux, des processus idéalement élégants, rapides et efficaces.

Une solution
Ces processus ne sont pas « simples », mais élaborent des « solutions » qui tiennent compte de l’expérience passée de l’internaute et engendrent des comportements rapides et  fiables. Par exemple préremplir des champs ou activer des fonctionnalités selon les utilisateurs comme sur le nouveau site de réservation de billets Capitaine Train

Le “Plug and Play”
La réussite de Mac n’est-elle pas intimement liée à ce concept de simplexité ? Les utilisateurs de la pomme seront toujours prêts à vous démontrer qu’utiliser l’un de leurs derniers gadgets est un jeu d’enfant. Fini les arborescences tarabiscotées. Chez Apple vous branchez et ça marche, pas besoin de manuels illisibles. D’ailleurs, l’iPhone est livré sans mode d’emploi.

Quel que soit votre domaine, n’avez-vous pas tout gagné si vous avez simplifié la vie de votre client ?

pexels-sarah-chai-7282818

Compétences et responsabilités parentales ?

Merci les enfants pour ma carrière !
Selon une étude menée par Korn/Ferry Institute, 95 % des femmes cadres estiment qu’élever des enfants leur apporte des compétences spécifiques utiles dans l’exercice de leur profession. L’aptitude à motiver et galvaniser, la capacité d’intégrer les acquis (nouvelles applications des expériences passées) et la confiance en soi sont quelques-unes des principales compétences transférables sur le lieu de travail. Le fait d’avoir des enfants permet d’aiguiser le sens de la psychologie, de la diplomatie et de mieux gérer son temps, autant de qualités qui peuvent être aisément appliquées au travail.

Dur d’être une maman
Des compétences qu’il reste encore à mettre en valeur car environ 45 % des femmes cadres ou dirigeantes estiment que leurs perspectives d’évolution de carrière ont tout de même été « quelque peu » entravées par leur maternité. 8 % pensent même que la maternité a freiné « dans une large mesure » leur avancement professionnel. Moins de 15 % seulement des femmes occupent des postes d’encadrement ou de direction dans le monde. Les femmes gagnent 25 % de moins que leurs homologues masculins aux postes de direction.

A table !
Sans tomber dans le sexisme primaire, le discrimination dans le monde du travail est encore très présente et c’est avec les hommes que les femmes pourront obtenir l’égalitéUne réflexion commune ! Prétendre aux mêmes salaires, être égales au moment de l’orientation scolaire, être tout aussi présentes à la tête des entreprises ou tout simplement donner les moyens de faire carrière (intégrer des réseaux, changer les mentalités, trouver des modes de garde…)… autant de sujet à mettre régulièrement sur la table pour faire évoluer les mentalités.

Visitez le site http://www.bpw.fr/fr

Logiciel_libre

Les logiciels libres

Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de dupliquer, et de diffuser le dit logiciel. À contrario, un logiciel propriétaire restreint au moins l’un de ces droits et dans les faits, ne laisse souvent que le droit d’utilisation.
Clé de Fa, suite à sa conférence, vous propose ici tous les liens utiles de quelques-un de ces logiciels qui pourraient au quotidien simplifier votre vie à moindre coût. En savoir plus