post_insta_-_articles_du_blog_(4)

Les espaces

N’est-ce_pas_évident_?

Les espaces, ça ne fonctionne pas comme les hashtags, on ne peut pas les négliger, #pastoujoursévident.

On sait qu’autour de chaque mot se trouvent des espaces, en revanche, lorsqu’il s’agit de la ponctuation, il n’est pas toujours facile de savoir…

L’origine de l’espace

N’en déplaise à certain.es, nous n’allons pas pas vous raconter la fabuleuse histoire des étoiles et des planètes, mais plutôt des espaces en typographie.

À l’origine, l’espace était dans l’imprimerie une lamelle de plomb que l’on positionnait entre deux mots afin de les séparer. Cela avait pour objectif de rendre la lecture et la compréhension d’un écrit plus facile. 

De nos jours l’espace désigne un blanc entre deux mots.

pexels-spacex-23769

Un espace ou une espace ?

Les deux versions existent. 

On parle d’une espace lorsqu’il s’agit de la typographie, on sépare deux mots avec une espace. En revanche, on parle d’un espace dans tous les autres cas de figure. On dira un espace détente ou bien par exemple, un grand espace.

Même s’ il s’agit du même mot, il faut bien faire la différence entre eux !

Cela dit, dans le langage courant, il n’est pas incorrect de donner le genre masculin à ce mot, dans le sens général d’« intervalle entre deux mots », puisqu’un de ses sens génériques est celui d’« intervalle entre deux objets ».

Untitled (1080 × 1080 px) (1)

Les différents types d’espace

On pourrait penser qu’une espace reste une espace et que peu importe sa position dans une phrase, elle reste la même.

Détrompez-vous ! Il existe trois types d’espace :

L’espace justifiante

C’est tout simplement l’espace qui se trouve entre chaque mot.

Sa dimension peut être modifiée en fonction de la justification automatique du paragraphe. C’est l’espace obtenue par défaut avec la touche d’espacement.

L’espace insécable

On utilise cette espace lorsque l’on souhaite conserver la continuité entre le mot qui la précède et le mot qui la suit.

En effet, si l’un des deux mots passe à la ligne, l’espace insécable va permettre de faire passer les deux mots à la ligne afin qu’ils ne soient pas séparés.

L’espace fine

C’est une espace qui est environ deux fois plus petite que l’espace justifiante ordinaire.

Son usage est recommandé devant les signes de ponctuation doubles et à l’intérieur des guillemets français.

Espace et ponctuation

Comment savoir ou placer une espace ?

Heureusement, il existe une règle.

En effet, si le signe de ponctuation comporte deux éléments comme le point d’interrogation, le point d’exclamation (la barre et le point) ou encore les deux points, alors, on placera une espace avant et après la ponctuation. Cependant, si le signe de ponctuation comporte seulement un élément comme le point, la virgule ou la parenthèse, alors on ne placera qu’une seule espace après la ponctuation. 

Laissons parler les images, en bref :

Untitled design (1)

On aurait bien voulu vous montrer également comment faire tous les types d’espace sur le clavier d’ordinateur mais elles sont seulement réalisables sur des logiciels paramétrés pour, comme InDesign par exemple.

On a l’espace justifiante, c’est déjà ça !

Et voilà, grâce à ce petit mémo, vous ne vous tromperez plus jamais. 

Une espace ? Deux espaces ? Vous avez maintenant la réponse ! 

Après les guillemets, l’apostrophe et les espaces, quelle sera la prochaine étape pour une écriture parfaite ?

Raphaelle Strasser

Stagiaire chez Clé de Fa
Clé de Fa- Nos applications coup de ❤️ #02 - Noisli

Nos applications coup de ❤️ #02 – Noisli

Chez Clé de Fa nous avons décidé de vous partager les applications et logiciels préférés que nous utilisons au quotidien, en équipe ou individuellement et qui nous aident à mieux produire ensemble ! ❤️

Vous aussi, vous aimez travailler avec un fond sonore ? Mais pas trop entraînant quand même, pour ne pas prendre le risque de vous retrouver à chanter du Britney en plein milieu de l’open space ?

C’est le moment de découvrir une autre appli coup de ❤️, Noisli !

Noisli, c'est quoi ?

Noisli, à prononcer “noïseli” (de l’anglais “noisely”, qui signifie “bruyant”), est une application (ou extension Chrome selon vos préférences) de sons personnalisables.

L’interface est très simple : choisissez une playlist pré-définie, ou composez votre propre ambiance avec des sons d’orage, de crépitement de feu, de vagues…

Et ça ressemble à ça :

Clé de Fa- Nos applications coup de ❤️ #02 - Noisli
Certains bruits plus complexes sont disponibles avec une version payante, mais la version gratuite offre déjà un large choix. Les sons sont assez réalistes et de bonne qualité.

Personnellement, j’utilise l’extension Chrome pour me détendre, ou pour me concentrer au travail avec un fond sonore calme et apaisant. Certains peuvent même l’utiliser pour s’endormir ! 💤

Fonctionnalités utiles

  • Le mix & match qui permet littéralement de combiner tous les sons disponibles, de régler l’intensité de chacun, et de fabriquer le son qui nous convient le mieux.
  • Le minuteur peut être déclenché pour des sessions de travail d’une durée précise. Pour les adeptes de la méthode Pomodoro (on vous en parle ici !), vous pouvez donc programmer des sessions de 20mn de pleine productivité. Le fond sonore s’arrêtera tranquillement lorsque le temps sera écoulé.
  • La possibilité d’enregistrer ses playlists “sur-mesure” pour les retrouver plus tard ! Cela permet de gagner du temps et de se mettre directement dans l’ambiance.
Clé de Fa - nos application coup de coeur

Nos applications coup de ❤️ #01 – Smash

Chez Clé de Fa nous avons décidé de vous partager les applications et logiciels préférés que nous utilisons au quotidien, en équipe ou individuellement et qui nous aident à mieux produire ensemble ! ❤️

Dans ce premier épisode des applications coup de ❤️, nous allons parler de FICHIERS LOURDS. Oui, oui, ces fichiers beaucoup trop lourds pour passer en simple pièce jointe d’un mail. Du coup, vous tentez le tout pour le tout : vous le compressez, vous le re-compressez, vous essayez de réduire la taille des images, dans l’ultime espoir que ça passe. Mais rien n’y fait : votre vidéo ou votre présentation de 98 pages est encore beaucoup trop lourde. Votre mail, urgent, ne partira pas avec un fichier de cette taille. Et ça, c’est pas cool.

Et sinon, vous connaissez les sites de transferts de fichiers ?

Ce sont des sites sur lesquels vous pouvez déposer vos fichiers à transférer. Ils sont alors hébergés sur une durée courte (en général 7 jours) pour que votre destinataire ait le temps de les télécharger via une URL.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de WeTransfer, très connu dans ce domaine. Mais nous, celui qu’on aime particulièrement… c’est Smash.

Smash, c’est quoi ?

C’est une application française 🇫🇷 100% RGPD, avec des serveurs qui ne sont donc pas à l’autre bout du monde, c’est une solution gratuite, sécurisée et accessible à tous.

Le + : Smash permet d’envoyer des fichiers sans limite de taille. En plus, vous pouvez même personnaliser le lien que vous envoyez !

Son interface est vraiment simple d’utilisation.

Cle de Fa - nos application coup de cœur
Il suffit de cliquer sur son fichier dans son explorateur ou finder et de le déposer sur le gros bouton S. Si vous n’êtes pas adepte du “drag and drop” (tirer & déposer en français), cliquez simplement sur le gros bouton S qui vous ouvrira votre explorateur ou Finder.

Smash est un indispensable chez nous, lorsque nous vous livrons tous types de fichiers ou bien quand nous communiquons des fichiers de création lourds avec nos fournisseurs et imprimeurs.

C’est bien simple : à l’agence, on l’utilise au moins 1 fois par jour !

Bonus : avec la version payante, vous pouvez totalement personnaliser l’interface pour lui donner l’image de votre entreprise 👍

Alors, prenez votre gros fichier, déposez-le sur Smash et vous n’aurez plus qu’à envoyer le lien de téléchargement à votre destinataire. C’est quand même bien plus facile, non ?

Et vous, c’est quoi votre astuce pour les fichiers lourds ?

clé de fa - équipe

Jade Kornig

Cheffe de projet Clé de Fa
Clé de Fa - Ours et Singe

L’Ours & le Singe dans l’imprimerie

Cette technique a eu le monopole de l’impression jusqu’au 19e siècle. Les imprimeurs recrutaient des Ours pour faire fonctionner la presse d’imprimerie et des Singes pour composer les textes au moyen de caractères typographiques. Ce sont les noms désignés pour parler des professionnels de l’imprimerie.

L’Ours

L’Ours ou pressier était chargé de faire marcher la presse et était ainsi nommé pour l’impression de lourdeur qu’il donnait en encrant les formes.
Dans l’édition, cela désigne aujourd’hui un pavé, un encadré ou un espace, situé généralement au début ou à la fin d’un ouvrage, qui recense les noms et adresses de l’éditeur et de l’imprimeur, et les fonctions et les noms des collaborateurs ayant participé à la fabrication de l’imprimé. En réalité, l’Ours dans l’édition, c’est comme le générique au cinéma !

Le Singe

Le Singe ou typographe quant à lui aurait été ainsi désigné à cause des mouvements de bras et de mains très rapides, grâce auxquels il composait les textes avec les lettres en plomb et les distribuait dans les casses une fois le tirage terminé.

Cle de Fa L’Ours & le Singe dans l’imprimerie
l'Ours du bulletin de la ville de Mouy.

Venez boire un café à l’agence, nous vous montrerons un vrai meuble à casse de l’époque !

clé de fa - équipe

Jade Kornig

Cheffe de projet
Cle de Fa Couleurs RVB ou CMJN : que choisir ?

Couleurs RVB ou CMJN : que choisir ?

RVB et CMJN… ces termes qui peuvent paraître très complexes… et pourtant, rien de plus simple !

Le studio décrypte pour vous :

RVB

Le RVB (Rouge, Vert, bleu) ou RGB (red, Green, Blue) en anglais est le mode colorimétrique utilisé par défaut sur les écrans d’ordinateur. L’affichage des couleurs dépend de la configuration de votre écran. Sur deux écrans différents, les couleurs affichées peuvent avoir un rendu différent même si les nuances sont respectées.

Le RVB n’est pas du tout adapté à l’impression, les couleurs affichées sur l’écran n’auront pas le même rendu sur papier une fois imprimées.

CMJN

La quadrichromie ou CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) (CMYK en anglais) est le mode colorimétrique destiné à l’impression. Il permet de reproduire une large palette de couleurs en mélangeant les 3 couleurs primaires : le cyan, le magenta et le jaune. On ajoute le noir à la fin du processus d’impression.

Astuce : pensez aux différentes cartouches de votre imprimante : Cyan / Magenta / Jaune / Noir. Vous savez maintenant que les couleurs CMJN sont destinées à l’impression uniquement !

clé de fa - équipe

Emeline Lacombled

Cheffe de projet