Paypal évolue, toujours envie d’être client ?

Paypal évolue, toujours envie d’être client ?

Cle de Fa - PayPal

Toujours avec notre esprit du détail, nous avons, chez Clé de Fa, lu la mise à jour des CGU du n°1 des systèmes de paiement Paypal. Personne n’a le temps de les lire. Et pourtant… c’est souvent là que se cache tout ce que vous n’avez pas envie d’autoriser. Quelques exemples :

Des informations vous concernant sont stockées
Si vous utilisez Paypal avec votre appareil mobile, la société a le droit de récupérer les informations d’identification de votre téléphone et votre emplacement géographique

Une enquête sur votre société est menée
Si vous êtes une société, si vous vendez des biens, Paypal peut missionner des sociétés extérieures pour enquêter – cette enquête peut inclure vos directeurs, actionnaires et partenaires – c’est-à-dire vérifier votre solvabilité, estimer votre taille et celle de votre base de clientèle ou encore estimer votre popularité sur les réseaux sociaux (nombre de fans, etc.)

Des informations qu’ils vont exploiter
Ces informations personnelles ainsi récupérées (y compris par le croisement des cookies et des enquêtes extérieures) peuvent servir à prévenir de potentielles fraudes, cibler les publicités, qu’elles émanent de Paypal ou de leurs partenaires ou encore “améliorer votre expérience”.

Et les alternatives alors ?

  • L’e-carte bleue : proposée par Visa, vous permet de télécharger un logiciel sur votre ordinateur qui vous fournira, pour un montant précis, un numéro de CB virtuel qui ne fonctionnera que pour le montant renseigné.
  • 3D secure : système installé de différentes manières par les banques demande quant à lui une étape supplémentaire au moment du paiement. En plus du numéro de carte bancaire, de la date d’expiration de la carte et des trois chiffres du code de sécurité (imprimés au dos de la carte), l’internaute doit saisir un mot de passe, tel que sa date de naissance (authentification simple) ou un code dynamique à usage unique (authentification forte).

Dernier point sur le sujet : La fiscalité et Paypal en France :
Attention à la jurisprudence ! Ce compte, pour les sociétés, peut être considéré comme un compte détenu à l’étranger – et donc soumis à déclaration. Il n’en va heureusement pas de même pour les personnes morales qui n’ont pas d’obligations à déclarer les comptes détenus à l’étranger.

Pour les lire les conditions générales de Paypal dans leur intégralité : Contrats d’utilisation de Paypal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*