Le virus “Duqu” affole la bourse et les utilisateurs Windows

Ce virus, lié à l’utilisation de polices de caractères sous Windows, peut “prendre le contrôle” de votre ordinateur.

Quel est le risque réel ? Pour votre ordinateur, quasiment nulle. En effet, l’action de ce virus vise des organisations bien particulières. (son ancêtre, Stuxnet, attaquait par exemple des équipements industriels).

Cependant, le vrai risque est ailleurs : en effet, « Duqu » vient donc, en faisant parler de lui, de signaler à la terre entière une faille existante dans le système Windows. C’est souvent d’ailleurs là, le principal risque des virus : grâce au correctif construit par Microsoft, les informaticiens malintentionnés pourront découvrir l’origine de la faille, et l’employer pour affecter tous les ordinateurs qui n’auront pas eu leur mise à jour de sécurité.

Il faut comprendre que la sécurité d’un ordinateur n’est guère différente de la sécurité d’une maison : à moins d’un enjeu très particulier, il est toujours plus simple pour un cambrioleur de s’attaquer à une vieille serrure, qu’à une serrure toute neuve. La plupart des infections d’ordinateurs aujourd’hui sont donc liées à des failles de sécurité connues, mais non prises en compte par beaucoup de postes utilisateur.

Gardez donc, autant que possible, votre ordinateur et vos logiciels à jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*